Si vous êtes là, c’est que vous avez des idées en tête et que vous souhaitez les voir se réaliser.
Le métier de cadreur est avant tout de vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Étape par étape, nous discuterons de tous les choix et compromis que vous allez devoir faire.

1. La désignation du projet, le début du dessin

Dans un premier temps, nous parlons de votre besoin actuel et futur. L’idée est de créer un vélo qui corresponde à votre pratique tout en essayant d’anticiper au mieux vos envies futures.

Les sujets que nous aborderons :

  • La pratique visée
  • Votre personnalité sur le vélo (compétitif/sportif/contemplatif/aventure…)
  • Le chargement du vélo

Suite à nos discussions, nous pourrons choisir la série d’acier, le diamètre des tubes, les composants, l’esthétique générale du vélo…

(Rendez-vous à distance possible)

2. L’étude, le passage sur la machine

Tous mes vélos sont des réalisations sur-mesure. Suivant votre morphologie, votre façon de rouler, vos pratiques et vos habitudes, nous dessinerons le cadre qui vous accompagnera pour longtemps.

Suite à cette étude, je vous transmets un dossier complet du vélo. Le dessin du vélo est modifiable à souhait jusqu’à votre feu vert pour la réalisation. Votre vélo idéal est rarement conçu en un jour, le nombre d’itération n’est pas limité.

3. La réalisation

Une fois le dessin validé, je commence à couper, assembler, soudobraser, limer et polir le cadre. Je garde contact avec vous en vous envoyant régulièrement des photos de votre vélo.

4. La peinture

Le projet démarre par une feuille blanche, c’est aussi le cas de la peinture. Les choix sont vastes. La « charte graphique » de Jolie Rouge, bien que subjective, doit respecter : une certaine forme de discrétion/subtilité.

Je vous propose deux types de process :

  • Peinture poudre par pulvérisation électrostatique cuite au four. La robustesse est très bonne, la finesse est brut. Les couleurs font référence au RAL. Décoration possible.
  • En option : une peinture base liquide, de type automobile. Les possibilités sont « sans limites ». Une certaine vigilance est nécessaire avec ces peintures (fragilité).

J’accueille volontiers les chalenges de peinture.

5. La livraison

La livraison du vélo et le début des échappées !

À vous de jouer…